boeuf


D’accord c’est pas très photogénique, mais c’est extra bon et de plus pas mal économique du moment que le garde-manger est bien garni en épices diverses. Accompagner de lentilles en purée (« dal ») et de pains pita ou naan au choix.

  • 3 cuillerées d’huile
  • 1-2 oignons hachés
  • 2-3 gousses d’ail hachées
  • 2 cuillerées à thé de gingembre frais haché (ou: 1 cuillerée à table de gingembre moulu)
  • 1-2 cuillerée à table de cumin moulu
  • 1 cuillerée à table de coriandre moulue
  • 1 cuillerée à table de turmeric (ou: poudre de cari)
  • 1 cuillerée à table de cayenne (facultatif)
  • environ 1 lb (450 g) de boeuf haché maigre
  • 1 tasse de tomates en dés en conserve ou fraîches
  • 1 cuillerée à thé de sel (ou au goût)
  • environ 1 lb (450 g) de pommes de terres coupées en dés de 2 cm
  • 1 tasse d’eau

Dans une grande casserole faire revenir l’oignon dans l’huile chaude à feu moyen-haut jusqu’à bien doré. Ajouter l’ail et toutes les épices sauf le sel; mélanger et cuire une minute. Incorporer les tomates, la viande et le sel. Cuire le tout environ 10 minutes ou jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de rose dans la viande.
Ajouter l’eau et les pommes de terre. Couvrir, réduire le feu et mijoter environ 15-20 minutes ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres.
Enlever le couvercle et monter le feu; laisser le liquide superflu s’évaporer. Donne 4-6 portions.

********* Mijoteuse *********

Déposer les pommes de terre crues et la tasse d’eau en premier dans la mijoteuse. Après avoir bruni la viande avec les épices transférer le tout dans la mijoteuse et cuire à LOW 8 heures ou à HI 4 heures.


Source: Joy of Cooking

pain de viande mijoteuse et traditionnelEncore une manière de manger un repas typique d’hiver en plein été sans réchauffer son appartement quand il fait chaud (je suis pleine de paradoxes comme ça.) La méthode traditionnelle de cuisson du pain de viande et aussi indiquée. (Attention: cette recette est pour une grande mijoteuse de 6 litres.) Ce pain de viande est si savoureux qu’il ne nécessite pas de ketchup ou autre sur le dessus.

  • 2 lbs (900 g) de boeuf haché maigre
  • 1 boîte de soupe aux tomates concentrée 284 ml (style Campbell’s/Heinz)
  • 2 oignons hachés fin
  • 2 branches de céleri hachées fin
  • 4 gousses d’ail hachées fin
  • 1/4 tasse de persil frais haché fin (ou: 2 cuillerées à table de persil seché)
  • 1 cuillerée à thé de sel
  • 2 cuillerées à thé de poivre
  • 2 cuillerées à table de paprika
  • 1 cuillerée à table d’origan
  • 1 cuillerée à thé de cumin moulu
  • 2 cuillerées à thé de cayenne (facultatif)
  • 3 oeufs
  • 1 1/2 tasse de chapelure (ou: même quantité de gruau ou de miettes de craquelins ou 2 tranches de pain sans les croûtes et déchirées en petits morceaux)

Premièrement sortir un morceau de papier alu du rouleau d’environ 2′ (60 cm) de long et le plier en deux sur la longueur afin d’en faire un genre de carré; placer ce papier dans le fond de la mijoteuse en laissant dépasser sur les côtés pour pouvoir retirer le pain de viande facilement à la fin.

Dans un grand bol mélanger tout le reste des ingrédients ensemble (salissez-vous les mains pour que tout s’incorpore bien!) Former une grosse bûche et la déposer sur l’alu dans la mijoteuse (ça sera peut-être ardu de prendre la bûche et de la mettre sans se défaire dans la mijoteuse – dans ce cas c’est pas grave y a qu’à la reformer dans la mijoteuse.)

Couvrir et cuire 4-5 heures à HIGH ou 8-10 heures à LOW. (Méthode cuisson traditionnelle: Déposer la bûche dans un plat peu profond et mettre au four chauffé à 350F pendant 60-70 minutes – ou jusqu’à ce qu’un thermomètre inséré au centre indique 160F.)

Retirer le pain de viande en s’aidant des côtés du papier alu, le mettre dans une assiette à part et servir les jus de cuisson comme sauce si désiré.
Donne 8 portions – faites des sandwiches avec les restes!

Source: 175 Essential Slow Cooker Classics

roti palette boeuf braisé pot roast

Comment manger du boeuf sans se ruiner et sans acheter du boeuf haché à répétition?

1. choisir des coupes de viande moins tendres qui nécessite une cuisson plutôt lente (rôtis de palette, viande à ragoût, etc);
2. utiliser une mijoteuse ou un bbq pour ménager les coûts d’électricité (et en plus éviter de réchauffer la maison en pleine canicule);
3. profiter des spéciaux chez certains supermarchés (example: Maxi) qui réduisent les prix des morceaux de viande de 50% quand ils sont près de leur date d’expiration (des fois jusqu’à deux jours d’avance! Mais il faut y être parfois à des heures bizarres…)

Par exemple: le rôti de palette utilisé dans cette recette coûtait originalement 7,50$ mais puisque la date d’expiration était dans deux jours il était réduit à 50% – donc 3,25$.
Si on ajoute environ 2$ pour tout le reste des ingrédients (dont la plupart étaient déjà dans mon garde-manger!) ça donne un total de 5.25$, pour un repas qui peut nourrir facilement 4 personnes!

Cette recette nécessite un peu de préparation car il est toujours préférable de brunir les viandes avant de les déposer dans la mijoteuse afin de maximiser le goût (sinon la viande aura une couleur moins appétissante et elle goûtera plus bouilie qu’autre chose.) Mais la succulente viande hyper tendre et fondante qui en résulte en fait un vrai repas du dimanche…

  • 1 cuillerée à table d’huile
  • 1 rôti de palette d’environ 1.5 ou 2 kg (seché tout le tour avec essuie-tout)
  • 60 g de pancetta (ou: 2 tranches de bacon – moins authentique mais moins cher)
  • 2 oignons hachés
  • 2 carottes tranchées fin
  • 2 branches de céleri tranchées fin
  • 3 gousses d’ail hachées
  • 1 cuillerée à thé de sel
  • 1 cuillerée à thé de poivre
  • 1/2 cuillerée à thé de clou de girofle moulu (ou 4 clous entiers)
  • 1 cuillerée à thé de cannelle (ou 1 bâtonnet de 2 »)
  • 2 cuillerées à table de pâte de tomate
  • 1 tasse (250 ml) de vin rouge (ou: bouillon de boeuf préparé)
  • polenta cuite ou patates pilées en accompagnement (pour 4 personnes)

Dans une grande poêle chauffer l’huile à feu moyen-haut 30 secondes, puis y déposer le rôti. Le tourner de tous les côtés afin de le brunir ce qui devrait prendre 7-8 minutes de cuisson en tout. Le retirer de la poêle et le mettre dans la mijoteuse.

Dans la même poêle mettre le bacon/pancetta et cuire quelques minutes, puis mettre les oignons, l’ail, les carottes et le céleri et cuire en brassant des fois pendant 8 minutes jusqu’à ce que les oignons soient ramollis quelque peu.

Ajouter toutes les épices avec le vin et la pâte de tomate et bien mélanger; attendre l’ébullition puis retirer du feu et verser tout ce mélange sur la viande dans la mijoteuse. S’assurer que la viande soit bien recouverte de sauce.

Cuire à HI pendant 5-6 heures ou LOW 10-12 heures jusqu’à ce que la viande soit très tendre et se défasse facilement.

(Si on ne veut pas utiliser de mijoteuse : 1. utiliser une grande casserole pour brunir la viande puis la retirer; 2. faire ramollir les légumes et faire la sauce dans cette même casserole; 3. Remettre la viande dans la casserole, l’enrober de la sauce et cuire à feu doux au moins 3 heures, jusqu’à ce que la viande soit très tendre.)

Lorsque ce sera prêt vérifier la consistance de la sauce; si elle est trop liquide retirer le rôti de la mijoteuse le mettre dans un plat de service et garder au chaud en le recouvrant de papier alu. Verser la sauce dans une casserole et mijoter à feu moyen jusqu’à ce qu’elle soit réduite d’un tiers (ou alternativement: délayer quelques cuillerées de farine dans dans une petit quantité de sauce dans un petit bol à part puis ajouter le tout au reste de la sauce pour l »épaissir.) Goûter la sauce et ajuster l’assaisonnement au besoin. Retirer le laurier (et le bâtonnet de cannelle si utilisé.)

Servir la viande sur de la polenta ou des patates pilées avec la sauce par-dessus. Donne environ 4 portions.

Source: 175 Essential Slow Cooker Classics

Pour savoir si un steak est cuit à notre goût sans avoir à couper dedans et sans utiliser de thermomètre voici une méthode super simple qui ne nécessite comme équipement que vos deux humbles mains:

Avec votre index pressez légèrement sur la paume de votre autre main à la base du pouce, là ou il y a un amas de chair et ou une ligne courbe se trouve généralement à contourner. Ça sera plutôt mou – si on appuie sur la viande avec notre ustensile quand elle est encore sur le gril et que ça semble pareil: la viande est SAIGNANTE. Maintenant pressez au milieu de votre paume: ceci ressemblera à la viande MI-SAIGNANTE (ou ‘MEDIUM SAIGNANT’). Finalement pressez de votre index la partie extérieure (c’est-à-dire sur le côté) de votre paume, à la base de votre petit doigt: ce serait comme un steak BIEN CUIT.
comment savoir si le steak est cuit à point

Ceci n’est finalement qu’un prétexte pour poster des photos de mes délicieux t-bones (frottés avec amour avec des épices et cuits 7 minutes de chaque côté pour une cuisson mi-saignante) car c’est sûr: un steak de 10 dollars ne cadre pas avec la soi-disant modestie mentionnée dans le titre de ce blog… Mais en spécial c’est une occasion gourmande à ne pas rater – quitte à se priver les jours suivants en mangeant des sandwiches au beurre de pin’!!
Le tout accompagné de piperade maison (mélange de piments rouge, d’oignons, d’ail et d’épices sautés une dizaine de minutes dans l’huile d’olive) et de patate bouillies… Ah! si j’étais millionnaire j’en mangerais tous les jours.

t-bone steak piperade

chili con carne mijoteuse
À servir avec des tortillas ou des chips au maïs, plus du fromage râpé, des oignons finement hachés, de la salsa et de la crème sûre. Tout mettre dans des bols séparés au milieu de la table et laissez les gens composer leur assiette…on peut aussi servir avec du riz blanc. Doser les épices selon son masochisme.

  • 1-2 cuil. à table d’huile
  • environ 900 g (2 lbs) de boeuf haché maigre
  • 2 oignons hachés
  • 4 gousses d’ail hachées (ou plus)
  • 1 cuil. à table de cayenne (au goût)
  • 1-2 cuil. à table de poudre de chili ou paprika
  • 1-2 cuil. à table de cumin
  • 1-2 cuil. à table d’origan
  • 1 cuil. à table de poivre
  • 1 cuil. à thé de sel (au goût)
  • 1 boîte (796 ml) de tomates écrasées ou en dés
  • 1 1/2 tasse (375 ml) de bouillon de boeuf
  • 4 tasses de haricots rouges ou noirs, cuits et égouttés (environ 2 boîtes)
  • 2 piments jalapenos haché fin (ou autre piment fort) (facultatif)
  • 1/2 tasse de coriandre fraîche hachée (facultatif)
Dans une grande casserole faire chauffer l’huile à feu moyen-fort puis brunir la viande hachée 4-5 minutes en brisant les morceaux à l’aide d’une cuillière à trous. Retirer la viande de la poêle et la réserver (Mijoteuse: y déposer la viande une fois brunie.)
Descendre le feu à moyen faire revenir dans la même casserole ail, oignon et toutes les épices (sauf coriandre et jalapenos), laisser cuire le tout 5-6 minutes. Incorporer les tomates, le bouillon et les haricots, et bien mélanger. (Mijoteuse: À ce point-ci on n’a qu’à verser ce mélange dans la mijoteuse sur la viande, mélanger et laisser cuire 4 heures à Hi ou 8 heures à Low. Environ 1/2 heure avant la fin de la cuisson incorporer la coriandre et les jalapenos.)
Remettre la viande dans la casserole, amener à ébullition, ajouter coriandre et jalapenos, couvrir et laisser cuire à feu doux 30 minutes. Donne 8-10 portions.
ragout boeuf cubes mijoteuse
Rien de bien révolutionnaire dans cette recette… j’ai déjà d’autres recettes de ragoût sur ce blog mais c’est la première fois que j’en fait un dans ma mijoteuse neuve – ainsi j’entre dans le monde féerique du « crock-pot » de plein pied avec un souper ‘old school’ plutôt difficile à rater…Verdict: c’est effectivement une machine magique. Le tout est tout aussi délicieux qu’un ragoût fait par une dame avec plus d’expérience et de poils au menton que moi et qui utiliserait la méthode ancienne. L’avantage est qu’on n’a pas à s’occuper du repas du tout une fois qu’on a jeté tous les ingrédients dedans; ordinairement je devrais surveiller un peu la cuisson pour éviter que ça colle ou que ça brûle, il faut rajouter du liquide ou surveiller la viande pour qu’elle ne devienne pas semelle, etc.
Toutes les quantités ci-dessous sont pour une monstrueuse mijoteuse de 5,5 litres… réduire légumes et liquide au besoin.
  • 4 gousses d’ail hachées
  • 2 oignons hachés
  • 1 kg (environ) de cubes de boeuf
  • 6 pommes de terres en cubes
  • 5 carottes tranchées
  • 2 tasses de bouillon de boeuf
  • 3 cuil. à table de sauce soya
  • 1 cuil. à table de sauce Worcestershire
  • 1 cuil. à table de sauce forte
  • 1/4 tasse de farine + 2 cuil. à table de paprika, mélangés
  • 1 cuil. à table de sel
  • 1 cuil. à table de poivre
  • 2 cuil. à table de thym
  • 2 cuil. à table de persil
  • 4 cuil. à table de fécule de maïs délayée dans 1/4 tasse d’eau froide
Dans une grande casserole faire revenir oignon et ail pendant 3 minutes. Ajouter les cubes de boeuf (en quelques étapes pour éviter de trop bourrer la casserole) et brunir la viande de tous les côtés quelques minutes. Retirer du feu et verser le mélange paprika-farine, brasser le tout.Au fond de la mijoteuse déposer les carottes et les pommes de terre. Verser le contenu de la casserole dessus, puis le bouillon et les sauces soya et worcestershire. Couvrir et cuire à High pendant 4 à 6 heures (4 heures devraient suffire; si les légumes semblent encore fermes rajouter 1 ou 2 heures de cuisson. On peut aussi cuire à Low 10 heures.)
Ajouter sel et poivre et herbes seulement 1 heure avant la fin pour éviter que leur saveur se dissipe.
Lorsque le tout sera cuit retirer légumes et viande dans un autre contenant. Incorporer la fécule de maïs délayée pour épaissir les jus de cuisson. Vérifier l’assaisonnement et réchauffer quelques minutes pour épaissir le tout. Remettre légumes et viande dans la mijoteuse, mélanger pour enrober de la sauce et réchauffer encore quelques minutes. Donne 6-8 portions.
00000105131-rivalsmartpotgourmetcrockpot3860wn-large.jpeg
Source: ???

241107-ragout-boulettes-6.jpg
Inspirée par le sujet précédant je me suis lancée dans le ragoût de boulettes traditionnel, un repas qui est difficile à battre niveau satisfaction du bedon en cette froide journée d’hiver. Très simple à réaliser – doubler la recette et congeler pour les Fêtes, ça sera ça de fait d’avance.
Servir avec des patates bouillies ou du pain rustique, mais pas avec des accompagnements snobs! car vous serez hantés la nuit par 100 fantômes de grand-mères des campagnes brandissant des poêles en fonte.

  • 2 livres (900 g) de porc haché
  • 2 oignons hachés fins
  • 4 gousses d’ail hachées
  • 1 1/2 cuil. à thé de cannelle
  • 1 1/2 cuil. à thé de clou de girofle moulu
  • 5 cuil. à thé de persil
  • 2 oeufs battus
  • 2/3 tasse de chapelure ou mie de pain
  • sel et poivre au goût
  • 2 cuil. à table d’huile
  • 8 tasses (2 l) de bouillon de poulet
  • fécule, veloutine ou farine grillée pour épaissir la sauce

Dans un bol, mélanger les 9 premiers ingrédients et avec les mains et former des petites boulettes de viande.

ragout boulettes

Dans une marmite faire chauffer l’huile, puis faire brunir les boulettes.

241107-ragout-boulettes-4.jpg

Verser le bouillon dans la marmite et amener à ébullition, puis réduire le feu à moyen-doux et laisser mijoter 30 minutes.

241107-ragout-boulettes-5.jpg

Retirer les boulettes de la marmite et diluer la fécule ou farine dans un peu d’eau froide, et ajouter à la marmite en brassant régulièrement jusqu’à ce que la sauce soit épaissie (ou utiliser la veloutine selon les instructions.) Remettre les boulettes dans la marmite et mélanger pour enrober et réchauffer.

Donne une trentaine de boulettes de 1 » de diamètre avec la sauce brune pour servir.

241107-ragout-boulettes-a.jpg

Page suivante »