2008_11_03-election01Élections historiques oblige certains ont été très créatifs (pas de moi, malheureusement des recettes introuvables, photos chippées ailleurs sur le web.)
Sur le candidat à la vanille, sous ses yeux: sont-ce ses favoris ou des larmes?

2008_11_04-pie4(tarte aux cerises présidentielle)

Pour continuer sur la lancée des beignes érable et bacon voici encore une création maléfique américaine pour gourmands suicidaires: la Baconnaise!

Seulement disponible aux USA pour l’instant (malheureusement), ce condiment de champion qui est en fait une mayonnaise à saveur de bacon peut être utilisé partout où le goût du bacon serait le bienvenu: sandwichs, frites, trempettes, etc.

100% végétarien et kosher (!!) De la même compagnie qui nous a donné le Sel au Bacon: voir leur site.

Bien sûr, vous me connaissez: je ne pourrais pas proposer sérieusement des pâtes aux fruits de mer sur un blog traitant de cuisine "el cheapo".
Alors malgré le titre grandiloquant, je ne les ai fait qu’avec de la vulgaire goberge à saveur de crabe (en spécial 1 piasse chaque chex Maxi!)
Vous, mes nobles lecteurs de grande classe, pourrez le remplacer par des crevettes ou pétoncles (ou même poulet ou saumon.)

Le vrai truc ici c’est comment faire une sauce béchamel qui vous sera utile à chaque fois que vous aurez besoin d’une sauce blanche à goût neutre qui se marie avec tout.

En diluant la sauce finale vous pouvez l’utiliser comme base de soupe (ex. crème de brocoli); en l’épaississant elle peut être utilisé dans des pâtés au poulet; en ajoutant bacon et parmesan on a des pâtes carbonara…les possibilités sont vastes.

Bref, plus besoin d’acheter des sachets chimiques à diluer. La sauce n’a que 3 ingrédients!

  • 1 tasse de lait
  • 2 cuil. à table de beurre
  • 2 cuil. à table de farine
  • environ 1 tasse de pâtes sèches (ou assez pour 2 portions)
  • environ 250 g ou plus de fruits de mer, crabe, homard, pétoncles, etc. déjà cuits
  • sel et poivre; jus de citron si désiré.

Commencer par chauffer le lait à feu moyen-doux dans une petite casserole (ou au micro-ondes..) jusqu’à ce qu’il se forme de petites bulles tout le tour (pas plus!)
Retirer du feu immédiatement (on peut ajouter une tranche épaisse d’oignon + 2 gousses d’ail écrasées au lait avant de le chauffer pour donner un peu de saveur mais c’est pas nécessaire.) Couvrir et laisser reposer une dizaine de minutes. Préparer les fruits de mer (c’est-à-dire les sortir de leur emballage ou les cuire.)

Pendant ce temps commencer à faire cuire les pâtes. Lorsque les pâtes deront al dente les retirer du feu et les laisser dans l’eau en attendant.

La sauce: Dans une petite casserole faire fondre le beurre à feu moyen. Immédiatement ajouter la farine et brasser continuellement avec un fouet pour bien incorporer; cuire environ 1 1/2 minute. Retirer ail et oignon du lait (si utilisé); verser le lait graduellement dans le mélange beurre-farine en fouettant continuellement: le mélange deviendra épais au bout d’une minute (rajouter un peu de lait si trop épais.) Assaisonner avec sel et poivre (ne pas se gêner); ajouter une pincée de muscade, quelques flocons de piment, du persil et 1/2 cuil. à thé de jus de citron si désiré.

Égoutter les pâtes. Mettre dans l’assiette, déposer les fruits de mer dessus et finalement la sauce béchamel. C’est tout!
Donne 2 portions.

Oh oui, célébront le fait qu’un cuisinier sûrement dément ait créé cette douce hérésie (voir ici pour détails.)

C’est rare que je mets autre chose que mes propres recettes sur ce blog mais c’était trop mignon pour y résister! Ces biscuits squelettes (pas de moi, je répète, c’est une trouvaille d’une autre talentueuse cuisinière, suivez les liens) sont un parfait détournement des classiques bonhommes pain d’épices de Noël pour l’Halloween! Recette ici, puis y a qu’à décorer avec du glaçage blanc en tube (avec un peu de dextérité) pour le reste…

Une fabuleuse recette à servir comme grignotine avec une bière (bon, on peut pas se noyer dans la santé tout de même.) D’une facilité déconcertante. Remplace très bien les chips pour qui surveille sa ligne (courbe) car plein de fibres, protéines et sans trucs chimiques. Le résultat ressemble à un croisement entre les peanuts bbq et le popcorn. Essayez!

  • 1 boîte de pois chiches en conserve (540 ml)
  • 1 cuil. à table d’huile d’olive
  • 1 cuil. à thé de cumin
  • 1/2 cuil. à thé de sel
  • 1/4 cuil. à thé de cayenne (ou plus au goût)

Vider l’eau de la boîte et rincer les pois chiches. Préchauffer le four à 425F. Étaler les pois chiches sur une plaque à biscuits et les mettre au four 20 minutes (brasser un peu la plaque à mi-chemin pour les retourner.)
Sortir les pois chiches du four et les verser dans un bol. Ajouter tout le reste des ingrédients et bien mélanger. Remettre sur la plaque et au four 15 à 25 minutes de plus – ils seront prêts lorsque bien croquants, en goûter un ou deux pour tester à partir de 15 minutes et les remettre au four 5 minutes de plus si encore tendres. Servir encore un peu chaud de préférence.
Pour 4-5 portions d’environ 1/2 tasse chacune.

Un bébé qui fait ses dents – ça laisse peu de place à la cuisine, ce qui explique mon absence soudaine de ce blog. Malgré tout un repas pour deux assez vite à réaliser, même en semaine.

Donc un repas plutôt facile, surtout pour la sauce hollandaise qui ici n’intimidera personne. Pas d’oeufs à séparer, pas de bain-marie, juste une variante hyper efficace et presque authentique d’une sauce classique française, à utiliser aussi avec poisson, pâtes et bien sûr les fameux oeufs Benedict. Ben oui on peut juste prendre un sachet de sauce commercial et mettre de l’eau, mais y a pas de défi là-dedans!

De plus le poulet est ici poché, façon rapide goûteuse et santé de le préparer. Accompagné ici d’asperges à la vapeur et de pommes de terre /carottes rôties.

Pour le poulet poché:

  • 1 poitrine de poulet désossée et sans peau entière, séparée en deux portions
  • 2 gousses d’ail + 1/4 d’oignon + 2 gousses d’ail + 1/2 branche de céleri + 1/2 carotte
  • 1 cuil. à thé de sel

Dans une casserole déposer tous les ingrédients sauf le poulet. Ajouter environ 10 cm d’eau. Faire bouillir. Ajouter les morceaux de poulet, couvrir et baisser le feu à doux. Laisser mijoter 9 minutes, puis retirer du feu et laisser reposer couvert 20 minutes. Laisser dans l’eau de cuisson jusqu’à ce que l’on soit prêt à servir.

Pour la sauce hollandaise rapide:

  • 3 oeufs
  • 4 cuil. à table de jus de citron
  • 3 cuil. à table d’eau
  • 1/2 tasse de beurre
  • 1/2 cuil. à thé de sel + 1/2 cuil. à thé de poivre

Dans un bol fouetter les oeufs avec le jus de citron et l’eau jusqu’à mousseux un peu. Faire fondre le beurre dans une petite casserole à feu moyen-doux. Ajouter très graduellement en filet la mixture d’oeufs en fouettant continuellement.
Lorsque tout l’oeuf sera incorporé continuer à fouetter intensivement pendant 5 minutes. La sauce deviendra épaisse. Elle sera prête quand une cuillère passée dans le fond laissera une ligne ou trace à la surface. Incorporer le sel.
Servir immédiatement car elle peut se séparer (en fait, garder la sauce pour la fin de la préparation du repas.)

Les légumes rôtis:

Simplement laver quelques légumes racines et les couper grossièrement en morceaux. Les enrober d’huile et/ou beurre, saler/poivrer et les mettre sur une plaque à biscuits au four à 400F pendant 1 heure. Les retourner à mi-cuisson. Les carrotes gagnent une saveur sucrée délicieuse cuites de cette façon!

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 38 autres abonnés